La liste de Schindler de Thomas Keneally

Lecture 2020 #22


Un livre difficile à lire dans le sens où l’horreur de la seconde Guerre Mondiale est guère imaginable.
J’ai pourtant eu une multitude de cours sur le sujet à l’école, à l’université et lors de mes différents voyages.
J’ai eu la chance d’aborder le sujet à travers différents points de vue. Quand j’étais plus jeune, il était cantonné à celui des Alliés, puis mes études m’ont poussée à découvrir l’histoire du Japon. Ils étaient dans l’autre camp, ont perpétré des horreurs en Corée et en Chine, mais ils ont aussi vécu les deux bombes, Hiroshima et Nagasaki. Visiter le musée de la paix dans la première ville fut un moment chargé en émotions.
C’est ce qui s’est également passé à travers ce livre.
On rencontre des personnages, on se lie rapidement avec ces derniers et on tremble à l’idée de tourner la page : Seront-ils encore là ? Disparaîtront-ils en l’espace d’une phrase ? Car tel officier l’a décidé sur un coup de tête ? Car ils se trouvaient dans le mauvais groupe ?

Schindler était allemand et avait tout pour faire fortune pendant cette terrible guerre. Il en a décidé autrement, il a voulu agir pour les aider.
On le voit se dépêtrer avec ses contacts nazis, de l’armement et ses multiples pots de vins.
Un homme parmi tant d’autres, car ce fut une époque épouvantable mais ce fut aussi le temps des Héros… Schindler était un héros atypique, qui n’en avait pas l’air. Il appréciait les femmes, l’alcool, mais il n’aimait pas ce qui se déroulait sous ses yeux et ne comptait pas les fermer et ne rien faire.

Les chapitres sont courts et s’axent sur un personnage ou sur un moment précis.
J’aime bien les livres écrits ainsi, cela me pousse à lire le chapitre suivant et avancer rapidement dans l’histoire.

La liste de Schindler est un livre à lire pour tout amoureux d’Histoire, notamment de cette époque bien sombre.
A lire aussi pour ne pas oublier et rester vigilant, car ça peut arriver à nouveau. Nous ne sommes pas à l’abri, même au 21ème siècle.
Je ne peux malheureusement le comparer au film dont on me parle en bien, car je ne l’ai pas vu. Un film dur, mais à voir m’a t-on dit.

📚📕📗📘📙 Un livre, un mot nouveau
Calembredaine : plaisanterie futile, propos extravagant

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Tout le monde me parle du film également mais je n’ai lu que le livre ; je ne peux qu’imaginer que les émotions qu’on y lit sont encore plus fortes !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui un collègue m’a dit qu’il y avait des passages vraiment difficiles. Il a beaucoup apprécié le film. C’est un amoureux d’Histoire alors je lui fais confiance sur le sujet 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s