Chien de guerre de Jérémy Bouquin

J’ai remporté ce livre lors d’une masse critique Babelio. Je tiens à les remercier ainsi que la maison d’édition pour cette découverte. Je ne lis pas ce genre de romans habituellement, mais c’était une occasion pour moi d’essayer.

Dès les premières pages, nous sommes prévenus : le roman sera dur. En effet, il l’est.

Nous découvrons Franck, un militaire fraîchement renvoyé. Il retrouve alors la vie morne de monsieur presque tout le monde, aux côtés de sa mère Gisèle, de sa femme Cynthia et de son fils Léon, au cœur d’une cité peu accueillante.
Au fur et à mesure des pages, nous le voyons sombrer peu à peu, au gré de rencontres peu recommandables dans ce monde que l’auteur peint aussi violent que celui d’Afghanistan.

Je n’ai pas réussi à trouver de l’empathie pour le héros, submergé par ses émotions et la guerre, brisé par ses affreuses expériences de terrain, mais bien plus pour ceux qui croisaient sa route. Certains passages sont vraiment violents, l’enchaînement de phrases courtes accentue ces scènes. Toutefois, cela ne m’a pas rebutée pour autant dans la lecture.

C’est un livre qui se dévore en une seule bouchée, on veut savoir, on veut comprendre. L’auteur se fiche des descriptions, il nous emmène vers le point final sans fioriture. On obtient nos réponses à la fin de l’histoire, que cela nous plaise ou non. Beaucoup d’échos avec ce qui s’est passé ces dernières années, que nous sommes adeptes ou non des théories du complot.

Chien de guerre par Jérémy Bouquin

Chien de guerre de Jérémy Bouquin
Tous les livres sur Babelio.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s